[CYBERMOI] Mandant du groupe de reflexion cybermoi

 Dans le cadre d’une réflexion globale menée sous l’impulsion de l’ANSSI, il a été créé l’Agora des 41, club de réflexion transverse sur des problématiques liées à la cyberdéfense. Un groupe de travail s’intéresse plus particulièrement au Cybermoi.

Corolaires :

« Depuis plusieurs années les frontières entre monde vivant et univers numérique tendent à disparaitre. Ce mouvement, notamment au travers des interactions croissantes entre l’IoT, les réseaux, l’identité numérique etc.. et l’individu  dans son quotidien, devrait se poursuivre jusqu’à une potentielle, mais vraisemblable, unification de ces deux espaces où devront alors cohabiter « être vivant » « cyber individu » et « machines intelligentes ». 

– quid de l’apport  l’identité numérique du citoyen, son existence dans les deux mondes cyber et vivant…

– la porosité de ces mondes vivant et numérique ne risque-t-elle pas d’engendrer de menaces inconnues jusqu’à aujourd’hui : nouvelles pathologies issues de virus informatiques transmutés dans le monde vivant par exemple.

Le sapiens actuel, devra donc modifier ses comportements et  ses habitudes pour éviter de tomber dans une forme de schizophrénie numérique et garder le contrôle de ce double cyber de lui-même.

Comment donc peut-on envisager cette évolution vers une « cohabitation cordiale » entre l’individu et  son cyber-moi,  d’une manière aussi bien éthique que dans des aspects de  protection autant physique qu’identitaire. En un mot, comment garder confiance dans le numérique ?